Forum des Éleveurs Rebelles

Forum des Éleveurs Rebelles

Eleveurs et propriétaires de chiens de races réfractaires aux idées reçues et ayant quelque chose à dire. Lecture libre, nous invitons volontiers nos détracteurs à s'instruire.
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les bons amateurs, les mauvais amateurs, les bons professionnels, les mauvais professionnels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fly-tox



Messages : 735
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 59
Localisation : l'Ardèche

MessageSujet: Les bons amateurs, les mauvais amateurs, les bons professionnels, les mauvais professionnels   Dim 13 Nov - 10:05

Les bons amateurs, les mauvais amateurs, les bons professionnels, les mauvais professionnels

Voilà un post qui va (peut-être) mettre tout le monde d’accord ? je l’espère…

Tout d’abord, remettons nous dans le contexte ; depuis 1999 est dit éleveur professionnel celui qui vend (et non pas fait naitre) 2 portées dans l’année. Qui dit éleveur professionnel dit inscription MSA, certificat de capacité et numéro de siret. Celui qui vend une portée ou moins dans l’année, celui-là est un particulier (le terme amateur ou familial n’est plus utilisable depuis 1999, ça n’existe plus et pourtant dieu sait si on l’entend toujours !) Jusque là on est d’accord ? Parfait.

1) Les professionnels :
Dans ces professionnels, nous trouvons les bons, ceux qui dépensent plus que ce qu’ils gagnent en frais de toute sorte, en aménagement des structures enfin bref, ceux qui font comme leur a dit de faire leur DSV pour être « aux normes ». Ces bons éleveurs, toujours parce qu’ils ont le sens de l’éthique et qu’ils aiment leur race (ou des fois 2 races ou plus??) de cœur ne vont pas compter pour les frais lors des saillies (kms, cout de la saillie en extérieur etc) et en somme, ces « passionnés » là sont toujours déficitaires…mais ils aiment leur(s) race(s) de chiens et font tout dans le désir de toujours améliorer leur sélection ! Puisque bien sur et c’est important de le préciser, ces bons éleveurs n’élèvent que du chien LOF…
Pour moi ce sont les bons éleveurs professionnels.

Les autres : ceux qui ont tout plein de petites races à la mode (souvent avec des numéros de puces étrangers) mâles et femelles dans le même box, déjà ils font des économies en frais de saillie en mariant kiki sur koko…ensuite ils font encore des économies en ayant que du non LOF (pas de déclaration de saillie ni de déclaration de naissance etc etc) ensuite leurs « reproducteurs » ou « utérus sur pattes » ne sont pas ou peu entretenus on voit ça à la télé quand une fondation de protection animale vient pour les retirer…
Ceux là il est clair et net que ce sont des éleveurs pour le fric et rien d’autre.
Pourtant ce sont toujours des professionnels, MSA, DDSV et capacitaires (enfin pas tous en plus ben oui ça coute de l’argent de passer sa capacité...)
Bref.

2) Les particuliers :
Ceux que j’appelle les bons particuliers, ceux qui font 1 portée dans l’année et voir moins, en prenant soin d’étudier les papiers de leurs chiens avant la saillie en ayant en tête toujours le souci d’amélioration. Qui vont chercher le mâle où il faut toujours dans le souci d’amélioration et qui ne compte pas pour les frais engagé (LOF déclaration de saillie, impôts, etc etc).car oui le bon particulier fait des chiens LOF et déclare aux impôts !

Et les autres particuliers. Ceux qu’on trouve à la pelle sur les sites gratuits de petites annonces, ceux qui font multi portée avec leurs multi races (souvent en appartement ou dans le garage, en kennel) et parfois même des croisés…
Avec plusieurs chiennes de petites et moyennes races et plusieurs portées vendues dans l’année SANS AUCUNE DECLARATION et surtout sans en avoir le droit (voir texte de loi de 1999)!!!
Sans aucun souci d’améliorer quoi que ce soit si ce n’est la voiture les vacances et le portefeuille !!
Malheureusement ce sont ces Twisted Evil que l’on voit en première page de ventes de chiots! Ce sont donc chez ces Twisted Evil que les néophytes se rendent pour acheter un premier chien…
Et ce sont donc tous les éleveurs et autres sélectionneurs qui sont mis dans le même panier en cas de pépins !! Et des pépins y en a sur des chiens nait dans ces conditions de dérapage !!

Alors ? Et là je rejoins guizmo, je ne vois pas le mal que je fais aux éleveurs professionnels en étant particulier qui produit moins d’une portée/an...Attaquez plutôt les autres particuliers qui eux, en dépit des lois, inondent le marché de portées de « types » plus ou moins ressemblant mais surtout sans complexes !!
Perso je signale régulièrement à la DSV des régions concernées quand je vois ce genre d’annonce...mais…jamais de suite hélas...

J’ai crée en 99 une association pour lutter contre ce fléau mais tous les membres se sont barrés. Qui veut m’aider à refaire un bureau ?
Mais bon là je m’éloigne du sujet initial...

C’était juste un coup de gueule face aux particuliers qui produisent à la chaîne…et je me rends compte de l'ampleur de la tache si on veut un jour revoir des chiens en phase avec leur race...
Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://vag-ners-memory.chiens-de-france.com
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Les bons amateurs, les mauvais amateurs, les bons professionnels, les mauvais professionnels   Dim 13 Nov - 10:37

En gros, j'adhère à ton discours.

Sauf sur un point :"le professionnel est toujours en déficit"

Je préfère: "le professionnel insuffisamment expérimenté est généralement en déficit"

Pourquoi ? parce qu'il acquitte des frais qu'un pro suffisamment expérimenté n'aura plus à débourser, à savoir, l'ensemble des frais vétérinaires inutiles et les frais de participations aux manifestations canines dont il n'a plus besoin, sauf à satisfaire son égo, ce qui n'a rien de professionnel.

Un élevage canin n'est pas rentable du jour au lendemain. Les américains prétendent que la durée de vie moyenne d'un élevage canin est de 15 ans en moyenne.

Dans ce cas, effectivement, on peut mettre les pros et les amateurs dans le même panier.

A titre d'exemple, faudra m'expliquer en quoi le pro éprouve la nécessité de faire échographier ses lices portantes ? ou encore de faire radiographier ses géniteurs, ce qui peut être soit dû à son incompétence, il n'a pas encore compris que la dysplasie n'est pas héréditaire, soit à tout autre chose qui relève alors du trafic d'influence qu'il ne faudrait pas confondre avec déontologie.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
fly-tox



Messages : 735
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 59
Localisation : l'Ardèche

MessageSujet: Re: Les bons amateurs, les mauvais amateurs, les bons professionnels, les mauvais professionnels   Dim 13 Nov - 10:46

tu sais, toujours et encore à propos de la dysplasie, beaucoup de gens achètent que si les parents sont radiographiés (merci les médias, vétos et clubs de race) et pour avoir eu une portée qui a mis 10 mois à se vendre (en 2001) je conçois que la solution de facilité pour vendre vite et bien et bien..c'est de faire radiographier...
Sad

bon quand au reste échographie etc etc...tu sais ce que j'en pense...
Revenir en haut Aller en bas
http://vag-ners-memory.chiens-de-france.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bons amateurs, les mauvais amateurs, les bons professionnels, les mauvais professionnels   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bons amateurs, les mauvais amateurs, les bons professionnels, les mauvais professionnels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les mauvaises herbes font du bon engrais
» Aplombs "yoyo"
» Ma souris sens mauvais
» lapin sent-il mauvais ?
» mauvais crabe?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Éleveurs Rebelles :: L'élevage-
Sauter vers: