Forum des Éleveurs Rebelles

Forum des Éleveurs Rebelles

Eleveurs et propriétaires de chiens de races réfractaires aux idées reçues et ayant quelque chose à dire. Lecture libre, nous invitons volontiers nos détracteurs à s'instruire.
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'intestin notre deuxième cerveau

Aller en bas 
AuteurMessage
clairerueil

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 01/09/2015

MessageSujet: L'intestin notre deuxième cerveau   Mer 7 Mar - 11:38

La malbouffe chez l'humain et surtout les animaux de compagnie a explosé,  on se rend compte de l'importance  des microbiomes, mais on continue quand même !  une alimentation industrielle qui est devenue la norme, surtout pour les bêtes.

https://www.arte.tv/fr/videos/074619-001-A/le-genie-insoupconne-de-l-intestin/
Revenir en haut Aller en bas
clairerueil

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 01/09/2015

MessageSujet: Re: L'intestin notre deuxième cerveau   Ven 9 Mar - 14:02

Une nouvelle étude de l'Université de l'Alberta a montré que les bébés issus de familles avec des animaux domestiques - dont 70% étaient des chiens - présentaient des niveaux plus élevés de deux types de microbes associés à des risques plus faibles de maladies allergiques et d'obésité.
Mais ne vous précipitez pas pour adopter un ami à fourrure pour l'instant.
«Il y a certainement une période cruciale où l'immunité intestinale et les microbes co-développent, et lorsque les perturbations du processus entraînent des changements dans l'immunité intestinale», a déclaré Anita Kozyrskyj, épidémiologiste pédiatrique à l'Université de l'Alberta. microbes - micro-organismes ou bactéries qui vivent dans les voies digestives des humains et des animaux.
Les dernières découvertes de Kozyrskyj et le travail de son équipe sur les échantillons fécaux recueillis chez les nourrissons inscrits dans l'étude sur le développement longitudinal des nourrissons canadiens reposent sur deux décennies de recherche montrant que les enfants qui grandissent avec des chiens ont un taux d'asthme plus faible.
La théorie est que l'exposition à la saleté et aux bactéries tôt dans la vie - par exemple, dans la fourrure d'un chien et sur ses pattes - peut créer une immunité précoce, bien que les chercheurs ne soient pas sûrs que l'effet se produise transfert humain en touchant les animaux de compagnie, a déclaré Kozyrskyj.
Son équipe de 12 personnes, y compris le co-auteur de l'étude et chercheur postdoctoral de l'Université de l'Alberta Hein Min Tun, se rapproche de la science en identifiant que l'exposition aux animaux de compagnie dans l'utérus ou jusqu'à trois mois après la naissance l'abondance de deux bactéries, Ruminococcus et Oscillospira, qui ont été associées à une réduction des allergies infantiles et de l'obésité, respectivement.
"L'abondance de ces deux bactéries a été multipliée par deux quand il y avait un animal de compagnie dans la maison", a déclaré Kozyrskyj, ajoutant que l'exposition des animaux affectait indirectement le microbiome intestinal - du chien à la mère au bébé à naître - pendant la grossesse. ainsi que pendant les trois premiers mois de la vie du bébé. En d'autres termes, même si le chien avait été donné pour adoption juste avant la naissance de la femme, l'échange de microbiome sain pourrait encore avoir lieu.
L'étude a également montré que l'échange d'immunité-stimulant s'est produit même dans trois scénarios de naissance connus pour réduire l'immunité, comme montré dans le travail précédent de Kozyrskyj: C-section contre l'accouchement vaginal, antibiotiques pendant la naissance et manque d'allaitement.
De plus, l'étude de Kozyrskyj suggérait que la présence d'animaux dans la maison réduisait la probabilité de transmission du SGB vaginal (streptocoque du groupe B) pendant la naissance, ce qui provoque la pneumonie chez les nouveau-nés et est prévenue en administrant des antibiotiques aux mères.
Il est beaucoup trop tôt pour prédire comment cette découverte se produira à l'avenir, mais Kozyrskyj n'exclut pas le concept de «chien dans une pilule» comme un outil préventif pour les allergies et l'obésité.
"Il n'est pas exagéré que l'industrie pharmaceutique essaie de créer un supplément de ces microbiomes, un peu comme avec les probiotiques", a-t-elle déclaré.
(.sciencedaily.com)
Revenir en haut Aller en bas
 
L'intestin notre deuxième cerveau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre deuxième salle de bain
» Notre cerveau est plus malin qu'on ne croit...
» Notre beau Viano Fun
» Votez pour notre future bannière !!!
» notre bonhomme de neige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Éleveurs Rebelles :: Divers-
Sauter vers: