Forum des Éleveurs Rebelles

Forum des Éleveurs Rebelles

Eleveurs et propriétaires de chiens de races réfractaires aux idées reçues et ayant quelque chose à dire. Lecture libre, nous invitons volontiers nos détracteurs à s'instruire.
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Vétérinaires sont en colère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
chantal_mayoland

avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Les Vétérinaires sont en colère   Jeu 31 Oct - 15:56

En effet, l'Europe demande à ce que le prescripteur ne soit pas le vendeur et c'est pourquoi, ce n'est pas votre médecin qui vous vend les traitements mais bien un pharmacien....

Sauf que pour la profession vétérinaire se mettre en conformité.... ça passe mal voire pas du tout !

Parce que les vétérinaires ont traditionnellement gardé cette compétence d'apothicaire qui leur vient des temps anciens où leur profession étaient exercés par les garçons issus du monde équestre que formaient les pionniers des soins aux animaux tels Claude Bourgelat (à l'époque, nul ne parlait encore de "médecine vétérinaire") 

Parce que les vétérinaires, une fois devenus plus médecin que "soigneur de chevaux" ont gardé les deux casquettes.

Parce que les vétérinaires, aujourd'hui, pour certains, sont extrémistes dans leur recherche de la maximalisation du profit et que,  rangés derrière l'ordre, ils en arrivent à poursuivre les malheureux pharmaciens qui acceptent de vous délivrer des molécules de ... vermifuge par exemple ! .... quant aux antibiotiques ou aux vaccins.... même pas la peine pour les éleveurs rêver pouvoir les acheter en toute simplicité ! 

c'est quand même  fort de pouvoir vermifuger ses enfants en toute tranquillité mais de devoir payer le vétérinaire (consultation + délivrance des produits ) pour pouvoir vermifuger ses chiots. Et cela totalement dans l' illégalité par rapport au droit européen  !

Donc aujourd'hui, les voici, eux aussi, (on pense à d'autres sujets .... la tva par exemple), donc les voici rattrapés par les normes communautaires .... et 

Sur Facebook, vous pouvez voir fleurir les "Vétérinaires en colère" ....

Le syndicat des vétérinaires libéraux et le sénateur PS Président de la Région Bourgogne, François Patriat, demandent le retrait d'une disposition du projet de loi d'avenir de l'agriculture restreignant la délivrance de médicaments par les praticiens.


Mais moi éleveur .... je suis pour la libre circulation des molécules et des médicaments dans le respect de la concurrence et bien entendu sous la garantie des prescriptions faites par mon vétérinaire dans son rôle de "médecin".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lejack.com
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Ven 1 Nov - 0:35

Les médecins prêtent le serment d'Hippocrate, les vétérinaires celui de Bourgelat, explication :

LE SERMENT DE BOURGELAT 
Bourgelat fut écuyer et vétérinaire, il fut aussi avocat et mousquetaire. Il quitte sa carrière 
d'avocat, ayant gagné une cause qu'il estime injuste. Il est nommé en 1740 à la tête de l'Académie 
d'équitation de Lyon, qui acquit alors une réputation considérable. 
Il a une renommée internationale, ainsi Frédéric II de Prusse lui demande ses avis et d'Alembert 
lui confie la rédaction pour l'Encyclopédie de Diderot des rubriques intéressant le cheval. En 1757 il 
est nommé contrôleur général des Haras. 
Il publie en 1761 "l'Art vétérinaire", mais il souffre l'hostilité des maréchaux-ferrants, qui 
cultivent un art vétérinaire empirique et s'opposent à la médecine vétérinaire scientifique, dont 
Bourgelat est considéré comme le fondateur, à un niveau européen. 
En 1761, fondation de l'Ecole vétérinaire de Lyon, dont Bourgelat est le premier directeur, 
école qui porte encore aujourd'hui son nom. En 1766 il fonde l'Ecole vétérinaire d'Alfort qui existe 
toujours. 
Il publie "L'ECOLE Royale vétérinaire" en 1770, Règlement pour les Ecoles vétérinaires. Il est 
aussi l'inventeur de l'hippomètre, un appareil pour mesurer les chevaux. On note aussi que Voltaire 
admire sa "modestie éclairée". L’article 19 dans le règlement de 1777 dit : 
"Toujours imbus des principes d'honnêteté qu'ils auront puisés et dont ils auront vu des 
exemples dans les Ecoles, ils ne s'en écarteront jamais. Ils distingueront le pauvre du riche. Ils ne 
mettront point à un trop haut prix des talents qu'ils ne devront qu'à la bienfaisance et à la générosité 
de leur patrie. Enfin, ils prouveront par leur conduite qu'ils sont tous également convaincus que la 
fortune consiste moins dans le bien que l'on a que dans celui que l'on peut faire." 
Le vétérinaire qui entre dans une vie active libérale rajoute à ce serment actuellement : 
« Je promets et je jure devant le Conseil de l'Ordre des Vétérinaires de conformer ma conduite 
professionnelle aux règles prescrites par le code de déontologie et d'en observer en toute 
circonstance les principes de correction et de droiture. 
Je fais le serment d'avoir à tout moment et en tout lieu le souci constant de la dignité et de 
l'honneur de la profession vétérinaire. »

On est très loin du compte, ils en ont bien profité sans faire preuve du moindre discernement : Retour de bâton : Bien fait pour leur pomme
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Dim 3 Nov - 17:36

D'après François Patriat "Ce projet de loi agricole met en péril le monde vétérinaire"

C'est on ne peut plus clair, il n'est nullement question d'un quelconque préjudice que pourraient être amenés à subir tant leurs clients que leurs malades. 

A tel point que l'Anarev, Assotiation Nationale pour l'Amélioration des relations Eleveurs-Vétérinaires défend ardemment le projet de loi au motif que : :

"Contrairement aux médecins, les vétérinaires possèdent une double compétence de
prescripteurs et distributeurs de médicaments. La loi sur l'avenir et la modernisation de
l'agriculture, repoussée à début 2014, entend notamment interdire les marges arrières sur
les antibiotiques et veiller à un encadrement plus strict de la prescription des
antibiotiques
 

L'Anarev veillera, dans les procédures en cours, à ce que les vrais enjeux ne soient pas éludés. Les éleveurs ne peuvent plus être “pressurés” de toutes parts et se retrouver otages de pratiques commerciales qu'il est largement temps de remettre à plat. »


Simple affaire de gros sous, il fallait bien ça pour inciter les vétos à se mettre en grève et à manifester le 6 novembre comme c'est toujours prévu, contrairement aux élucubrations des "Mmes.Soleil de service".


Au fait, ce sera sans doute historique, sans doute la première fois qu'ils vont descendre dans la rue, les vétos.


Devraient changer de badge, "Touche pas à ma caisse enregistreuse" serait plus approprié en la matière...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Dim 3 Nov - 18:32

A l'intention de ceux qui prétendent que les vétos auraient eu gain de cause :

Ouest France du Samedi 2 novembre :

"Le syndicat national des vétérinaires d'exercice libéral (SNVEL) a appelé à la grève mercredi 6 novembre. La raison de leur grief? Le syndicat demande le retrait d'une disposition dans un projet de loi qui restreint la délivrance de médicaments par les praticiens vétérinaires.

Une manifestation nationale est programmée à Paris."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Dim 3 Nov - 19:36

Il n'y a pas si longtemps, on nous avait demandé à nous, citoyens responsables, du trou de la sécu en l'occurrence, d'avoir recours à l'auto médication !!!

L'auto médication qui permet d'essayer tous les médocs vantés par la Pub serait conseillée aux humains et interdite aux mêmes humains s'il s'agit de soigner  des chiens juridiquement assimilés à des meubles!!!

Les vétos se déclarent attentifs à conserver le monopole de la vente des médicaments destinés aux chiens, ce qui pourrait être au motif que le véto est scrupuleusement responsable de ses actes, et qui ne peut se traduire, dans une société démocratique, que par une responsabilité juridique.

Ce qui n'est pas le cas  lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
Lab. de la Belle Vanille

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 45
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Dim 3 Nov - 20:31

Pareil ici , ils te vendent les médic vétérinaire - % et des croquettes remplies de mauvaise choses sous la game vété et non content de ca ils vendent aussi la game animalerie -% et 11 iem gratuit !

Ils sont fort quand même ! Et quand je leurs dis que ce n'est pas normal , ils me disent que c'est un service aux clients ! Non mais ... c'est formidable quand même !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maisondelabellevanille.be
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Dim 3 Nov - 22:07

Ils sont en colère, et comme on les comprend.

Citation :
Par ailleurs, la mise en place d’un nouveau modèle économique, qui viserait à asseoir la rémunération des vétérinaires sur leurs seuls actes et plus du tout sur la délivrance des médicaments vétérinaires, serait très difficile pour de nombreuses raisons : impossibilité pour l’État de compenser cette perte de revenus, difficultés économiques des éleveurs, risque important de développement de l’automédication pour éviter le coût du vétérinaire, etc.
Au regard de ce bilan bénéfices-inconvénients, les rapporteurs n’ont pas retenu l’interdiction de la délivrance de médicaments, même limitée aux antibiotiques, pour les vétérinaires. Pour autant, si dans cinq ans, l’ensemble des mesures du plan Ecoantibio ne devait pas parvenir à faire baisser la consommation d’antibiotiques de 25 %, cette solution devrait alors être réétudiée.
Je suis convaincu que personne n'aurait à gagner à un tel découplage (sauf peut-être les pharmaciens).
Les vétérinaires y perdront, c'est une évidence. Certains cabinets fermeront, la plupart licencieront."


"Nous augmenterons le prix de nos actes pour compenser la perte de revenu. C'est vous qui paierez. Et vous paierez toujours vos médicaments au pharmacien, ce qui ne nous concernera plus vraiment. Le choix du traitement sera moins guidé par un prix choisi à votre avantage"lol! 


C'est leur affaire, pas celle des pharmaciens. A chacun son métier.



Source : Boules de fourrure

Il me semble qu'il y a suffisamment de propriétaires de chiens désarmés comme d'éleveurs incompétents incapables de conseiller leurs clients correctement pour que les vétos puissent continuer à gagner leur vie décemment.
Il me semble aussi que le  bon éleveur est celui qui évite à son client les frais inutiles, et qui ne fait appel au véto qu'en cas de nécessité, ce qui est normalement sa vocation, que donc, seuls les éleveurs incompétents sous la coupe des vétos risquent des difficultés économiques, peu de chance que les autres aillent manifester le 6 novembre.

Les vétos reconnaissent eux-même  qu'il faudrait que l'état compense leur perte de revenus!!!


Et ils osent évoquer la déontologie.


UBU ROI
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Lun 4 Nov - 8:40

Les rumeurs vont bon train, la manifestation du 6 novembre étant maintenue, force est de constater qu'elles n'en sont toujours qu'au stade de rumeur.

Publication de Vet and the City

"Maintenons notre cap!

Voici le communiqué officiel du SNVEL (Pierre BUISSON) de ce matin, dimanche 3/11/2013 :

« Au fur et à mesure que nous allons approcher de la journée du 6, les informations contradictoires vont se multiplier. Que l'origine en soit un journaliste pour s'en attribuer la primeur, ou d'autres pour vendanger les fruits de votre mobilisation.
Jusqu'au 4 Octobre dernier, nous avions la parole d'un Ministre sur l'absence de disposition de séparation entre prescription et délivrance, cela n'a pas été suffisant. Il est donc clair aujourd'hui que nous ne pourrons nous contenter de nouvelles promesses. La sortie de crise passe par la publication du texte officiel du projet de loi tel que le gouvernement le donnera au rapporteur et cela ne sera pas acquis avant le 13.
La journée du 6 qui s'annonce comme une mobilisation exceptionnelle, sera une occasion unique de démontrer à tous ce que les vétérinaires peuvent faire, si d'aventure, l'idée d'un découplage même partiel revenait dans le débat des assemblées.
Encore une fois, tout est ici affaire de politique et de communication, très peu de rationnel et de scientifique. »

Et celui du CSO (Michel BAUSSIER) de cet après midi :

"Des rumeurs vous parviennent certainement d’une renonciation au découplage de la part du gouvernement. Elles ne sont pas infondées, je peux vous le confirmer.
Toutefois aujourd’hui des promesses verbales ne suffisent plus. Le ministre de l’agriculture avait déjà annoncé aux Organisations vétérinaires qu’il avait renoncé au découplage, ceci ne doit pas être oublié… Une seule chose doit compter pour les présidents des Organisations vétérinaires, c’est le texte qui sera soumis au Conseil des ministres le mercredi 13 novembre.
Il en résulte qu’il est parfaitement justifié pour les confrères de rester mobilisés et de maintenir leur participation à la manifestation de mercredi 6 novembre. Démonstration historique de cohésion professionnelle, susceptible de faciliter par la suite la vie parlementaire du projet de loi"

Donc en pratique, à mercredi, on reste MOBILISES… Qu’on ne nous prenne pas pour des pigeons !

Amicalement

Christophe BLANCKAERT
Délégué SNVEL du Pas de Calais"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Mar 5 Nov - 11:37

Les vétos ne veulent pas être pris pour des pigeons, c'est tellement moins choquant et plus commode, voire essentiel pour leurs revenus  de prendre les éleveurs professionnels de chiens pour des pigeons géants, ce qu'ils font sans vergogne depuis janvier 2011 :

"Ordonnance 2011-78 du 21 janvier 2011
Le 21 janvier 2011 
JORF n°0017 du 21 janvier 2011
Texte n°27
ORDONNANCE
Ordonnance n° 2011-78 du 20 janvier 2011 relative aux conditions dans lesquelles certains actes peuvent être réalisés par des personnes n’ayant pas la qualité de vétérinaire
NOR : AGRG1027105R
Le Président de la République,
Sur le rapport du Premier ministre et du ministre de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire,
Vu la Constitution, notamment son article 38 ;
Vu le code rural et de la pêche maritime, notamment le chapitre III du titre IV de son livre II ;
Vu la loi n° 2010-874 du 27 juillet 2010 de modernisation de l’agriculture et de la pêche, notamment son article 11 ;
Le Conseil d’Etat (section des travaux publics) entendu ;
Le conseil des ministres entendu,
Ordonne :
Article 1
Le chapitre III du titre IV du livre II du code rural et de la pêche maritime est remplacé par les dispositions suivantes :
« Chapitre III
« Dispositions relatives à l’exercice illégal de la médecine et de la chirurgie des animaux
« Art. L. 243-1. - I. - Pour l’application du présent chapitre, on entend par :
« - "acte de médecine des animaux" : tout acte ayant pour objet de déterminer l’état physiologique d’un animal ou d’un groupe d’animaux ou son état de santé, de diagnostiquer une maladie, y compris comportementale, une blessure, une douleur, une malformation, de les prévenir ou les traiter, de prescrire des médicaments ou de les administrer par voie parentérale* ;
« - "acte de chirurgie des animaux" : tout acte affectant l’intégrité physique de l’animal dans un but thérapeutique ou zootechnique.
« II. - Sous réserve des dispositions des articles L. 243-2 et L. 243-3, exercent illégalement la médecine ou la chirurgie des animaux :
« 1° Toute personne qui ne remplit pas les conditions prévues à l’article L. 241-1** et qui, même en présence d’un vétérinaire, pratique à titre habituel des actes de médecine ou de chirurgie des animaux définis au I ou, en matière médicale ou chirurgicale, donne des consultations, établit des diagnostics ou des expertises, rédige des ordonnances, délivre des prescriptions ou certificats, ou procède à des implantations sous-cutanées ;
« 2° Le vétérinaire ou l’élève des écoles vétérinaires françaises relevant des articles L. 241-6 à L. 241-13, qui exerce la médecine ou la chirurgie des animaux alors qu’il est frappé de suspension du droit d’exercer ou qu’il fait l’objet d’une interdiction d’exercer.
« Art. L. 243-2. - Dès lors qu’ils justifient de compétences adaptées définies par décret, les propriétaires ou détenteurs professionnels d’animaux relevant d’espèces dont la chair ou les produits sont destinés à la consommation humaine, ou leurs salariés, peuvent pratiquer, sur les animaux de leur élevage ou sur ceux dont la garde leur a été confiée dans le cadre de leur exploitation, dans le respect des dispositions relatives à la protection des animaux, certains actes de médecine ou de chirurgie dont la liste est fixée, selon les espèces, par arrêté du ministre chargé de l’agriculture. Cette liste ne comprend aucun acte réservé expressément par la loi aux vétérinaires, notamment, en application des dispositions de l’article L. 5143-5 du code de la santé publique, la prescription de médicaments, non plus que les actes liés à l’exercice du mandat sanitaire ou à la certification mentionnés respectivement aux articles L. 221-11 et L. 221-13 du présent code.
« Art. L. 243-3. - Outre les soins de première urgence autres que ceux nécessités par les maladies contagieuses, qui peuvent être réalisés par toute personne, des actes de médecine ou de chirurgie des animaux peuvent être réalisés par :
« 1° Les maréchaux-ferrants pour le parage et les maladies du pied des équidés, et les pareurs bovins dans le cadre des opérations habituelles de parage du pied ;
« 2° Les élèves des écoles vétérinaires françaises et de l’Ecole nationale des services vétérinaires dans le cadre de l’enseignement dispensé par ces établissements ;
« 3° Les inspecteurs de la santé publique vétérinaire, titulaires d’un titre ou diplôme de vétérinaire, dans le cadre de leurs attributions et les agents spécialisés en pathologie apicole, habilités par l’autorité administrative compétente et intervenant sous sa responsabilité dans la lutte contre les maladies des abeilles 
« 4° Les fonctionnaires et agents qualifiés, titulaires ou contractuels mentionnés à l’article L. 241-16 lorsqu’ils interviennent dans les limites prévues par cet article ;
« 5° Les directeurs des laboratoires agréés dans les conditions prévues par les articles L. 202-1 à L. 202-5 pour la réalisation des examens concourant à l’établissement d’un diagnostic vétérinaire ;
« 6° Les techniciens intervenant sur les espèces aviaires et porcine, justifiant de compétences adaptées définies par décret et placés sous l’autorité et la responsabilité d’un vétérinaire, qui pratiquent des actes de vaccination collective, de castration, de débecquage ou de dégriffage ;
« 7° Les techniciens justifiant de compétences adaptées définies par décret, intervenant dans le cadre d’activités à finalité strictement zootechnique, salariés d’un vétérinaire ou d’une société de vétérinaires habilités à exercer, d’une organisation de producteurs reconnue en vertu de l’article L. 551-1, d’un organisme à vocation sanitaire reconnu en vertu du II de l’article L. 201-1 ou d’un organisme relevant du chapitre III du titre V du livre VI ;
« 8° Les fonctionnaires et agents contractuels relevant des établissements ou organismes chargés, en application de l’article L. 653-12, des enregistrements zootechniques des équidés, titulaires d’une licence d’inséminateur pour l’espèce équine et spécialement habilités à cet effet, intervenant dans le cadre de leurs attributions sous l’autorité médicale d’un vétérinaire pour la réalisation des constats de gestation des femelles équines. Les fonctionnaires et agents contractuels relevant de l’Institut français du cheval et de l’équitation peuvent être spécialement habilités à réaliser l’identification électronique complémentaire des équidés sous l’autorité médicale d’un vétérinaire ;
« 9° Les fonctionnaires ou agents mentionnés à l’article L. 273-4 lorsqu’ils interviennent dans les limites prévues par cet article.
« Art. L. 243-4. - Sous réserve des dispositions prévues aux articles L. 243-2 et L. 243-3, l’exercice illégal de la médecine ou de la chirurgie des animaux est puni de deux ans d’emprisonnement et d’une amende de 30 000 €. Hormis le cas des personnes visées à l’article L. 243-2, le tribunal peut ordonner la fermeture de l’établissement et prononcer la confiscation du matériel ayant permis l’exercice illégal. »
Article 2
Le Premier ministre et le ministre de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire sont responsables, chacun en ce qui le concerne, de l’application de la présente ordonnance, qui sera publiée au Journal officiel de la République française.
Fait le 20 janvier 2011.
Nicolas Sarkozy

Par le Président de la République :
Le Premier ministre,
François Fillon
Le ministre de l’agriculture, de l’alimentation,
de la pêche, de la ruralité
et de l’aménagement du territoire,
Bruno Le Maire "
Quand on sait à quel point ils sont doués pour la taille des oreilles et la bonne longueur  à laquelle il faut couper les queues suivant la race, on comprend que les lobbys de Bruxelles  aient fait interdire ces pratiques ancestrales.
On relève aussi que les éleveurs d'animaux destinés à la consommation humaine peuvent, eux, pratiquer certains actes, les vaccins par exemple, contrairement aux éleveurs de chiens, biens meubles qu' en principe on ne mange pas en Europe !!!

Cherchez l'erreur
Le vétérinaire n'est pas responsable de ses actes, l'éleveur est responsable des chiots qu'il vend, les éleveurs se sont pliés aux directives européennes en dépit des ravages faits dans leurs rangs, aujourd'hui la TVA à 20% risque de leur porter un coup fatal.
L'éradication des pigeons géants est en bonne voie.

Les pigeons géants, c'est nous, éleveurs professionnels compétents
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Mar 5 Nov - 22:46

Et puis, pardonnez moi de manquer d'élégance, mais

le Canidiarix uniquement vendu par les vétos français, interdit partout ailleurs en Europe sauf en usage externe, le post le plus lu de ce forum, 9455 visites à cette heure...

Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Mer 6 Nov - 12:34

Entre interdire aux vétérinaires de vendre certains antibiotiques et mettre fin à leur position dominante qui oblige les éleveurs de chiens à ne se fournir que par leur entremise, il y a une grosse marge.

Le prétexte "santé publique" me semble aussi hypocrite que dénué de sens, alors qu'il ne s'agit que de se mettre en conformité avec un principe européen de base qu'on se garde bien de nommer :

La concurrence libre et non faussée


C'est peut-être ce qu'ils ont en tête en s'apprêtant à aller manifester quand bien même ils viennent d'avoir gain de cause.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Mer 6 Nov - 13:17

Comme quoi les directives européennes, ce n'est bon que pour les pigeons géants !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
boboss



Messages : 47
Date d'inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Ven 8 Nov - 6:36

waouh!
la petite nouvelle du forum est déjà pas d'accords!enfin presque...
oui les vetos sont des commerçants et oui certains sont moins compétents que d'autres, et mes chiens sont essentiellement soignés par moi, mais j'ai vu des dizaines de toutous gentiment tués par des proprios "anti vétos", on a quand même besoin d'eux!
alors d'accords, que les propriétaires de chiens/chats (particuliers et pro confondus) emmènent leurs animaux en clinique, se fassent prescrire un traitement et aillent l'acheter en pharmacie, c'est contraignant mais possible... mais on paiera sans doute plus cher les médocs, ne serait-ce que parce-qu'il faudra acheter des boîtes entières par exemple, et n'oublions pas que les pharmaciens sont au moins autant des commerçants que les vétos...
mais le vrai problème n'est pas là: il concerne l'autre clientèle des vetos: les propriétaires et gardiens de gros animaux, chevaux et bétail. car nous quand on fait venir un véto, ce n'est pas pour le plaisir de payer le déplacement, c'est le fonctionnement habituel. alors si ledit véto vient sans pouvoir laisser les traitements à suivre, que va-t-il se passer? et bien il ne viendra plus, voilà tout... déjà que de bons vétos agri ça devient rares, les équins encore plus, parce-que c'est un vrai sacerdoce d'exercer dans ces conditions (et d'ailleurs, tant qu'on est à tordre le coup aux idées reçues, non ceux-la ne gagnent pas des milles et des cents, très loin de là pour certains!), on en aura encore moins! et les éleveurs de bétail qui ont déjà du mal à faire soigner leur cheptel, pour tout un tas de raisons financo-sanito-éthiques, ont de bonnes chances de ne plus le faire du tout...
alors, oui, comme mes collègues du monde équin, cette loi me fait bondir et me fait peur pour mes chevaux, et ceux de ma clientèle, et pour mon boulot au quotidien (comment faire de la remise en forme sur des chevaux très abîmés sans soutien véto?)...
désolée pour le pavé (dans la mare?), mais je suis effarée de lire des avis si négatifs sur cette profession, sans me croire au pays des bisounours non plus, les vétos ne sont pas là que pour vider le porte-monnaie des mémères à chats (ou à chiens)...
Revenir en haut Aller en bas
chantal_mayoland

avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Ven 8 Nov - 7:58

Je ne suis pas anti veto pour ma part, simplement anti monopole.

Et je suis déjà confronté à la difficulté de trouver dans ma région un vétérinaire qui se déplace.... parce que non chère bobosss.... on n'emmène pas un élevage à la clinique !
Par contre oui, les tarifs pratiqués par les vétérinaires sont exorbitants pour certains.

Et un peu de concurrence et de bon sens ferait du bien.

Mon cheptel c'est une 20 de chiens adulte et à peine plus de chiots. Un seul exemple.... 1 année de- traitement vermifuges,  anti puces, anti tiques de qualité top gamme pour mon cheptel représente  1500 euros après négociation acharnées et la ristourne dite "éleveur" !!!! ... qui dit mieux sans possibilité d'achat autre que par les centrales vétérinaires d'achat

(système des grossistes chez les vétérinaires est opaque.... cherchez un peu....)

Il y a d'ailleurs un beau sujet de découverte pour beaucoup sur ces fameuses centrales d'achat vétérinaires et le système mis en place qui  multiplie les intermédiaires et leurs marges commerciales.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lejack.com
boboss



Messages : 47
Date d'inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Ven 8 Nov - 8:59

d'accord sur certains abus de tarifs, d'accord sur le non monopole et la concurrence, d'accord sur un besoin de transparence... mais alors transférer le monopole aux pharmaciens?
si tu as la chance d'avoir un véto qui se déplace pour ton élevage (y compris les urgences nocturnes?), c'est super, mais j'ai vu aussi des éleveurs se pointer en clinique avec les meutes, parce-que pas le choix...
je dis juste que taper sur les vétos est un peu trop réducteur, et que le système ne gagnera pas à une telle réforme, qui ne fera que réduire encore le champ d'action des praticiens...
et d'accord sur le bon sens, qui lui gagnerait à être partagé par tous, prestataires et clients!
Revenir en haut Aller en bas
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Ven 8 Nov - 9:06

L'intervention de la petite nouvelle me ravit l'âme.
Elle permet en effet de débrouiller l'amalgame pour comprendre qu'il y a une forêt derrière l'arbre qui la cache.

Le lobby des vétérinaires est très puissant, l'un d'eux n'a-t-il pas même été président du Sénat, il devait y avoir longtemps à l'époque qu'il n'avait pas sali ses bottes au cul du bétail pour autant qu'il s'y soit jamais risqué !

Actuellement, plus de 80% des vétos se consacrent exclusivement aux animaux de compagnie, et les vétos à vaches (comme je les appelle) se font de plus en plus rares.
Ce sont ceux que je préfère car ils n'ont pu se lancer dans ce métier difficile que conduits par la vraie vocation initiale du métier de vétérinaire.

Le projet de réforme visant à leur interdire la vente de certains antibiotiques n'avait aucun sens et il leur était facile de le prouver aux autorités concernées, ce qu'ils ont fait.

Pourquoi, dès lors, rameuter leurs troupes pour aller manifester pour la première fois de l'existence de leur métier ?

Ce qui, entre parenthèse, est passé plus ou moins inaperçu, moi-même, qui, il est vrai, ne vit pas scotchée à la télé, je n'en ai rien vu ni rien entendu...

Parce qu'ils se sont inquiétés qu'il puisse s'agir là d'une première atteinte à leur monopole de prescripteurs et vendeurs de médicaments, tout particulièrement en ce qui concerne les chiens où le lobby a soigneusement verrouillé le système.

Ce monopole qui leur assure, selon leurs dires, 30% de leurs revenus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
vivi

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 04/11/2013
Age : 45
Localisation : Liniers (86)

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Ven 8 Nov - 11:40

J'ai aussi lu que sans la vente de croquettes, beaucoup de cliniques vétérinaires fermeraient boutique.
Revenir en haut Aller en bas
Lab. de la Belle Vanille

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 45
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Ven 8 Nov - 12:42

Ho les pauvres ! Ils n'ont pas asser d'acte technique pour vivre ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maisondelabellevanille.be
boboss



Messages : 47
Date d'inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Ven 8 Nov - 15:28

ben non pas assez d'actes, ou alors actes pas assez chers...
donc, oui le système actuel semble mal foutu, mais quelles conséquences pour nous, clients, et nos animaux, patients, à une réforme mettant en péril les cliniques vétos?
pourrons-nous payer plus cher les actes? ou cesserons-nous (encore plus) de faire soigner nos animaux?
pourrons nous passer de vétos compétents et honnêtes (encore plus bis)?
Revenir en haut Aller en bas
Lab. de la Belle Vanille

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 45
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Ven 8 Nov - 16:28

C'est bizarre car en Belgique je t'assure que les salles d'attentes sont remplies de chien et chat de toute sorte si bien qu'il vaut mieux prendre un RDV pour ne pas faire la file .... Je ne connais pas non plus de vét
 é au chomage .... en tout cas pas ici !

Mais bon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maisondelabellevanille.be
boboss



Messages : 47
Date d'inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Ven 8 Nov - 19:29

ben... en Belgique, je sais pas... il y a des grosses cliniques qui ne désemplissent pas, c'est sûr...
je parlais plutôt des petits cabinets... oui il y a du monde, mais un véto gagne pas forcément grand chose à faire que de la consult, et encore moins sur les petites chir...
et puis, je pense que les pros secteur chien sont aussi bien placés que nous dans le cheval pour savoir qu'un agenda bien voire très bien rempli ne signifie pas forcément un gros bénéfices...!
bon ils sont pas tous à plaindre, comprenons nous bien, je voudrais juste éviter de hurler avec la meute...
Revenir en haut Aller en bas
Lab. de la Belle Vanille

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 45
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Sam 9 Nov - 11:07

Ha me je ne hurle pas avec la meute ;-)

Moi je parle des petits cabinets et n'ai même pas pensé aux cliniques !

EEE ici visite chez le vétérinaire ne rime pas avec ticket ou souche Tva ! Donc en fin de journée quand ils font toutes leurs souches pour être en rêgle il y a surement des oublis ;-) ! C'est un peu comme la souche tva au restautant
... mais attention tout le monde ne doit pas être mis dans le même panier ! Moi j'ai toujours ma souche puisque je la demande hihihihi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maisondelabellevanille.be
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Dim 10 Nov - 12:11

Il y a pas mal de vétos belges en France, c'est donc kif-kif.

Hier, j'avais chez moi une cliente belge, dont le chien précédent, qui venait de chez moi, venait de mourir à 6 ans perclus de cancers divers, qui m'a fait part de l'anecdote suivante : 

Souhaitant me prendre un autre chien, elle avait été sur mon site et découvert ma page sur les mycotoxines.

Elle interroge donc son véto (belge), auprès duquel il me semble qu'elle se procurait les croquettes de son chien,  sur le sujet. Il l'a prise de haut, de très haut même, et lui a déclaré qu'il ne savait même pas ce qu'étaient les mycotoxines.

lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
boboss



Messages : 47
Date d'inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Dim 10 Nov - 13:56

c'est sûr, il y a des sujets qu'il faut pas aborder!
mon véto équin a commencé par me dire "je sais pas ce t'as fait pour Untel, mais continues", puis on a discuté, et aujourd'hui sa clinique m'envoie des chevaux en soins... au bout de dix ans, mais bon!
le véto chien, il me voit que si on a vrai gros pépin...
mais je les défends quand même sur ce coup-là, ils sont peut-être pas tous de vrais bons passionnés, mais pour ceux qui restent... on veut les garder!
Revenir en haut Aller en bas
Lab. de la Belle Vanille

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 45
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   Dim 10 Nov - 14:40

Un vétérinaire qui prend son client de haut ... ca existe !

Maintenent il vaut peut être mieux qu'il ne sache pas ... pour sa conscience personnelle ;-)


Dernière édition par Lab. de la Belle Vanille le Lun 11 Nov - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maisondelabellevanille.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Vétérinaires sont en colère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Vétérinaires sont en colère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Évitez ces vétérinaires!
» Vétérinaires monde entier
» Quelles sont ces plantes?
» quelles sont les races qui ne volent pas ?
» Quels sont les éléveurs serieux en Europe?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Éleveurs Rebelles :: L'élevage-
Sauter vers: