Forum des Éleveurs Rebelles

Forum des Éleveurs Rebelles

Eleveurs et propriétaires de chiens de races réfractaires aux idées reçues et ayant quelque chose à dire. Lecture libre, nous invitons volontiers nos détracteurs à s'instruire.
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elevage et Excès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Elevage et Excès   Mar 14 Aoû - 10:06

Ci-après le lien vers une vidéo tournée en Grande-Bretagne

http://best-of-irish-wolfhound.eu/videogn.html

Elle vaut le coup de prendre son temps pour la regarder entièrement, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle prête à réflexion.

Que le lauréat de l'exposition canine la plus prestigieuse au monde rappelle une serpillère espagnole qui aurait perdu son manche, ça laisse perplexe...


Dernière édition par Valhalla le Sam 18 Aoû - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
OLMOS

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 09/08/2012
Localisation : Carqueiranne

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Mer 15 Aoû - 12:14

J'ai regardé cette vidéo jusqu'au bout.........

Heureusement pour nos amis les chiens qu'il y a des éleveurs qui font passé avant toute chose le bien être et la santé de leur chien.
Revenir en haut Aller en bas
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Mer 15 Aoû - 13:16

Et ça aide à comprendre que les résultats d'expositions, utilisés comme arguments de vente, ne sont que des arguments, en aucun cas des garanties d'élevage.

Comme le disaient les vieux maîtres, "ne faire appel à un étalon champion que s'il convient à la femelle"



La poudre aux yeux n'est utile qu'au commerce.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
michele

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 65
Localisation : Romorantin-Lanthenay

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Sam 18 Aoû - 15:35

TERRIBLE... pas d'autre définition pour cette vidéo que j'ai réussi a regarder jusqu'au bout (malgré qu'elle se bloque).

L'homme est décidément l'ennemi de la vie... animale (entre autre).

Heureusement que je sais d'où vient mon Doudou !

Je comprends que tu sois contre les expos Martine. Les gens devraient réfléchir Rolling Eyes

Je n'en ai fait qu'une seule pour faire confirmer mon Doudou, il y a deux ans et ce, uniquement pour le plaisir car je n'irai pas "grossir" le clan des éleveurs amateurs... je n'ai pas du tout l'intention de faire reproduire mon adorable chien.
Revenir en haut Aller en bas
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Sam 18 Aoû - 18:19

Ce n'est pas que je sois contre les expositions en elles-mêmes.

"Des bons juges dépend le bon élevage"

Mais aussi "Ne s'adresser à un champion que s'il convient à la chienne"

Ce ne sont pas les titres des géniteurs qui garantissent la qualité de leur progéniture, il est donc discutable d'en faire l'argument de vente par excellence.

Les chiots issus de champions deviennent rarement champions eux-même et le caractère souhaité pour la race n'est en aucun cas garanti par les titres des géniteurs.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Dim 19 Aoû - 7:42

J'ai écrit
Citation :
Que le lauréat de l'exposition canine la plus prestigieuse au monde
rappelle une serpillère espagnole qui aurait perdu son manche, ça laisse
perplexe...

Cette "chose" qui n'a plus rien d'un chien est pourtant officiellement proclamée le plus beau chien du monde.

lol! lol! lol!

Y a vraiment de quoi être fier...

Qu'importe, ça fait marcher le commerce, et ça le fait marcher au delà des espérances des organisateurs de ce type de manifestations qui doivent se féliciter d'avoir fait du chien un joujou de luxe aujourd'hui en proie aux affairistes de tous bords.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
Lab. de la Belle Vanille

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 45
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Dim 27 Oct - 14:02

En effet reportage affligeant ! Et pourtant il y a tellement de race dans le cas !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maisondelabellevanille.be
boboss



Messages : 47
Date d'inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Ven 8 Nov - 7:21

sélection abusive, fermeture des studs books, consanguinité à outrance... voilà qui amènera à la disparition de certaines races...
petit parallèle: les éleveurs de chevaux commencent (certains, un peu, doucement!) à accepter l'idée que les studs books doivent être ouverts pour améliorer les races, et que parfois le standard actuel ne correspond plus soit à celui d'origine, soit aux besoins modernes, soit les deux...
ce raisonnement ne serait-il pas applicable à certaines races de chiens?
Revenir en haut Aller en bas
Lab. de la Belle Vanille

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 45
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Ven 8 Nov - 12:36

boboss a écrit:

Ce raisonnement ne serait-il pas applicable à certaines races de chiens?
Surement pour certaine race oui ! Mais qui va en prendre la responssabilité ?

Cela se fera t-il sans excès ?

Le standard idéale n'est-il pas celui pour lequelle la race a été créé ?

Car si on ce base sur le chien potiche de compagnie ca ne va pas aller non plus!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maisondelabellevanille.be
boboss



Messages : 47
Date d'inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Ven 8 Nov - 15:38

ah j'ai pas dit que c'était simple!
mais si on regarde un peu l'historique des races, pour beaucoup les chiens produits aujourd'hui n'ont plus vraiment de point communs avec leurs ancêtres, ni capacité à rendre les mêmes services...
alors standard idéal... ne serait-ce pas celui qui correspond à la destination actuelle des chiens produits?ou la préservation d'un morphotype non exacerbé, permettant d'obtenir un chien fonctionnel et non constitué d'une succession de tares génétiques élevées au rang d'idéal de race?
une race de chevaux a vu son élevage conduits uniquement sur un idéal théorique... résultat: des bestiaux ingérables, à moitié cinglés, hautement fragiles... avec quelques individus cohérents d'un point de vue sportif... on en revient, mais à quel prix pour les individus concernés?
vaste sujet auquel je n'ai pas les réponses, mais beaucoup beaucoup de questions!
Revenir en haut Aller en bas
Lab. de la Belle Vanille

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 45
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Ven 8 Nov - 16:17

Oui c'est un vaste sujet ;-)

Mais ta phrase "élevage conduits uniquement sur un idéal théorique... résultat: des bestiaux ingérables, à moitié cinglés, hautement fragiles... avec quelques individus cohérents d'un point de vue sportif... on en revient, mais à quel prix pour les individus concernés?" est 100% applicable au chien aussi ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maisondelabellevanille.be
boboss



Messages : 47
Date d'inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Ven 8 Nov - 19:13

c'est ce qu'il me semble, d'où ce parallèle...
Revenir en haut Aller en bas
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Sam 9 Nov - 8:41

Il fut un temps où les résultats d'expositions avaient une valeur relative en élevage pur.

Jusqu'à ce que le profit phénoménal engendré par le monde  du chien s'en mêle. Phénoménal au point de se demander si ça ne pourrait pas intéresser la mafia lol! 

Au point que j'attends avec intérêt l'avènement des chiots éprouvettes qui remplaceraient avantageusement les éleveurs qui osent encore  penser que leur longue expérience peut avoir la moindre importance à une époque où les particuliers se partagent le petit gâteau, forts des recettes et références obligeamment mises à disposition, contre espèces sonnantes et trébuchantes, par ceux qui se sont appropriés le gros du marché.

"Des bons juges dépend le bon élevage" disait-on à l'époque

"Des juges dociles dépend notre marché" ont eut tôt fait de comprendre les rapaces...

Cool


Dernière édition par Valhalla le Dim 10 Nov - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
boboss



Messages : 47
Date d'inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Sam 9 Nov - 9:32

ben oui ça intéresse les mafias, le trafic de chiens en provenance d'élevages frauduleux et/ou type batterie et de tous pays alimente partiellement certaines filières criminelles...
Revenir en haut Aller en bas
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Dim 10 Nov - 21:34

boboss a écrit:
ben oui ça intéresse les mafias, le trafic de chiens en provenance d'élevages frauduleux et/ou type batterie et de tous pays alimente partiellement certaines filières criminelles...
Y a des murmures, et pas juste à ce niveau que l'Europe admet.

D'un seul coup, d'un seul, les juges russes et des pays de l'Est se voient considérés comme les meilleurs.

lol! lol! lol!

Faut dire, ils ont un sacré sens de la présentation ces gens des pays de l'est, n'auraient surement pas l'idée de faire présenter par des mémères.

L'avenir est aux handleurs 


Et pourquoi pas ?


En expo c'est plutôt un progrès, moi, je préfère le professionnalisme, l'expo est un show, le public n'est pas venu pour rien.


Que l'on confonde expos et élevage, c'est bien le but, c'est dans l'air du temps, c'est de la pub bien comprise.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Dim 10 Nov - 22:36

boboss a écrit:
sélection abusive, fermeture des studs books, consanguinité à outrance... voilà qui amènera à la disparition de certaines races...
petit parallèle: les éleveurs de chevaux commencent (certains, un peu, doucement!) à accepter l'idée que les studs books doivent être ouverts pour améliorer les races, et que parfois le standard actuel ne correspond plus soit à celui d'origine, soit aux besoins modernes, soit les deux...
ce raisonnement ne serait-il pas applicable à certaines races de chiens?
C'est probablement valable pour les chevaux qui comportent beaucoup moins de races que les chiens, je suis loin d'en être convaincue pour les chiens. S'il existe des races rares, c'est qu'elles n'intéressent pas grand monde...

La consanguinité, y a pas pire et y a pas mieux. Quand tu sors de tes lignées pour des raisons qui te sont propres, tu commences à réaliser la merde que la majorité élève et il n'est pas facile de remonter la pente pour rester à ton niveau.

L'élevage de chiens de races, c'est un métier, un métier difficile, sans diplômes, sans distinctions et tant mieux, la seule distinction valable étant la reconnaissance des clients, un métier qui ne dépend que de soi, ce qui est particulièrement rare à l'heure actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
boboss



Messages : 47
Date d'inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Lun 11 Nov - 10:07

beaucoup moins de races??pas si sûr!
mais pour rester dans le sujet, je comprends ton raisonnement, je me pose quand même la question justement pour ceux qui élèvent de la merde... consanguine!!
j'ai eu en dressage des chiens clairement tarés (au sens propre), et je vois là un vrai problème...
quand à la difficulté et la beauté du métier d'éleveur, rien à ajouter!
Revenir en haut Aller en bas
Valhalla
Admin
avatar

Messages : 2402
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 72
Localisation : Gy Les Nonains

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Lun 11 Nov - 12:57

Les dérives engendrées par les expos se font aussi sentir chez le cheval arabe :

Une Conversation
Ph i l i ppe Pa r a s k eva s
Propositions pour une réforme des concours 
de modèle et allures
AHW: Cela fait presque 30 ans que vous êtes éleveur. Qu’estce qui vous a amené à devenir écrivain et à prêcher le 
changement ?
Paraskevas: Je crois fermement au pouvoir des idées et à 
leur influence sur le long terme. Je suis également convaincu de 
la bonne volonté de la grande majorité des éleveurs et de leurs 
bonnes intentions. Quand j’ai moi-même commencé l’élevage, 
je n’ai pas trouvé de directives appropriées dans les livres qui 
étaient alors disponibles, aucun guide de conduite. J’ai donc 
décidé, dans l’intention de rendre quelque chose à la race, 
d’offrir aux débutants une alternative au statu quo.
AHW: Votre premier livre, L’alternative égyptienne, 
s’est montré très critique envers le showring. Un 
grand nombre de vos lecteurs, y compris ceux qui 
appartiennent à la vaste communauté des éleveurs, sont 
également sévères à l’égard des pratiques actuelles. 
La page Facebook de votre livre, avec 75 000 personnes 
connectées, est l’une des plus suivie dans les cercles des 
chevaux arabes. Voudriez-vous partager avec nos lecteurs 
votre conception d’une autre approche qui permettrait 
de mieux mettre la race en valeur ?
Paraskevas : Nous avons besoin d’une véritable alternative 
– d’un nouveau paradigme. Nous devons mettre en valeur le 
cheval arabe autant pour sa beauté que pour son utilité, sans 
dissocier ces deux qualités l’une de l’autre. Pour cela, il est 
nécessaire de procéder à une réforme du concours de modèle 
et allures en ayant à l’esprit un objectif primordial : le rendre 
plus pertinent à l’essence du cheval arabe. Ce faisant, l’industrie 
peut espérer reconquérir un public qui a abandonné la scène des 
concours modèle et allures au cours de ces dernières décennies 
et, par la même occasion, on peur espérer résoudre un bon 
nombre de problèmes dont souffre la race et qui ont leur 
origines dans les shows et l’influence qu’ils exercent.
AHW: Par où commenceriez-vous ?
Paraskevas: Par le processus et par les normes de jugement.
Je ne dirai jamais assez l’admiration que j’éprouve pour 
les grands juges professionnels. Leurs connaissances sont des 
éléments indispensables pour l’avenir de la race et nous avons 
tous des leçons à en tirer quotidiennement. Ceci dit, même les 
meilleurs juges ne peuvent qu’appliquer les systèmes en place. 
Or, ces systèmes-là ne rendent point justice à ce que devrait être 
le cheval arabe. Ils favorisent l’apparence par rapport à l’utilité et 
négligent certains des aspects fondamentaux.
AHW: Que changeriez-vous ? 
Paraskevas: Tout jugement au licou (présentation en 
main) devra commencer par les membres. Oui, j’ai bien dit : 
les jambes en premier. Si les membres ne sont pas adéquats, en 
Philippe Paraskevas a publié << L’alternative égyptienne >> essentiellement pour défendre une certaine conception de l’élevage. Le 
livre se montre très critique envers les pratiques des concours de modèle et allures, des « shows », cette arène où sont jugés les 
efforts des éleveurs. Nous l’avons rencontré pour discuter de sa vision d’un showring transformé.
Cet article a été originalement publié dans l’édition de Mai 2013 de « Arabian Horse World ». 
Traduit par Dr. Anna Alwen.
1 b
PARASKEVAS b
ARAbiAn hoRSE woRld
Name of article: Paraskevas germaN moNth: may 2013 Page #: (1) for web DesigNer: mD 1 / 72 b
PARASKEVAS b
ARAbiAn hoRSE woRld
Name of article: Paraskevas germaN moNth: may 2013 Page #: (2) for web DesigNer: mD 2 / 7commençant par les sabots et en remontant plus haut, alors le 
reste n’a aucune importance. La note éliminatoire permettant 
d’accéder aux finales des concours de haut niveau et pour 
simplement rester dans les « top ten » devrait être fixée à 17 (sur 
la base du coefficient habituel qui est de 20). Cette réforme à elle 
seule suffira à remettre le cheval arabe sur le droit chemin en une 
décennie. Certains chevaux, dont les membres présentent des 
déficiences, pourront tout de même avoir une chance dans une 
catégorie spéciale de « most classic head » mais une exclusion 
du reste du championnat servira de rappel aux éleveurs, dans 
le monde entier, du fait que le critère prioritaire pour le cheval 
arabe est son utilité sous la selle. Même si les membres sont 
une condition sine qua non, ils ne sont certainement pas le 
seul facteur ; personne ne prétend cela. Passée la première 
élimination, l’étape suivante devra mettre l’accent sur la 
conformation générale du squelette, celle du cheval arabe 
spécifiquement (et non, par exemple, celle du saddlebred, car 
c’est le type arabe authentique qu’il convient de juger). 
Lors de l’évaluation de la conformation, on ne doit pas 
forcer les chevaux (sous la menace du fouet) à se tenir devant 
les juges raides et étirés tels des statues. Tout le monde sait cela. 
Les juges, les éleveurs, les présentateurs et même les observateurs 
non avertis ne peuvent plus ignorer que cette pose ne sert qu’à 
camoufler les squelettes malformés. Si nous nous préoccupons 
sérieusement de l’avenir de la race, nous devons absolument 
bannir cette pratique. Tout jugement doit bien entendu 
inclure une évaluation de la tête et de son type. Il faut bien sûr 
récompenser une belle tête, avec un 20 sur 20 même si elle le 
mérite, mais il ne faut surtout pas en faire, de fait, le seul facteur 
décisif. 
AHW: En parlant de « type », êtes-vous d’accord avec 
l’idée qu’il y a une norme idéale unique quant à la 
conformation ? 
Paraskevas: Des chapitres entiers dans des livres fascinants 
ont été écrits sur ce seul sujet. Je suis un partisan de la diversité. 
Si ces créatures de légende étaient encore parmi nous, aucun 
être sensé ne classerait Nazeer devant Sid Abouhom, *Bask 
devant Khemosabi - ou l’inverse. Les uns comme les autres sont 
des éléments indispensables à l’éleveur sérieux. La condition 
essentielle pour la préservation de la diversité est que les 
éleveurs et les juges soient au fait des multiples caractéristiques 
des souches femelles et des lignées mâles. Il ne faut plus que 
les chevaux soient scrutés à travers le prisme de « l’idéal », ils 
devraient plutôt être évalués par rapport à la fidélité de leur 
modèle, et compares à leurs origines. 
AHW: Qu’en est-il du mouvement, des allures ? 
Paraskevas: Le mouvement est d’une importance 
primordiale mais il ne se limite pas au trot. Le mouvement ne 
devrait pas être jugé en fonction de l’habileté des présentateurs. 
Ils en ont font déjà suffisamment trop en voulant se maintenir 
a cote des chevaux dans un trot allongé. C’est tellement artificiel 
et tellement étranger à la véritable nature du cheval arabe ! Ce 
genre de pratiques néfastes a causé énormément de tort à la 
race. Dans les concours de modèle et allures, le mouvement ne 
peut être jugé qu’en laissant la liberté au cheval. Les juges auront 
ainsi un meilleur aperçu à la fois du type, de la conformation, 
ainsi que du courage et du tempérament de chaque cheval.
AHW: Est-ce que cet exercice ne serait pas irréalisable, 
au vu du temps requis ?
Paraskevas: Pas si l’on élimine de prime abord les chevaux 
avec des défauts d’aplombs tels les canons désaxés, genoux 
cambrés ou genoux de bœuf, ainsi que tout cheval campé ou 
sous lui de derrière, etc., en bref les chevaux qui présentent 
de telles déficiences qu’ils ne pourraient jamais être montés. 
D’après moi, le mouvement - j’entends par là le mouvement 
en liberté - devrait être le couronnement de tout concours. 
Il ne devrait avoir lieu qu’après la sélection des « top ten », 
3 b
PARASKEVAS b
ARAbiAn hoRSE woRld
Name of article: Paraskevas germaN moNth: may 2013 Page #: (3) for web DesigNer: mD 3 / 7uniquement pour en déterminer le classement et consacrer le 
champion. Je tiens à souligner que de nombreux éléments de la 
beauté classique sont nettement plus visibles quand le cheval est 
en liberté. Un vrai cheval du désert, même un avec fort peu de 
« dish », peut paraître radicalement différent en pleine action, 
quand ses naseaux se dilatent et se révèlent pleinement soumis 
a l’effet de sa grande capacité respiratoire. C’est bien la preuve 
que le cheval arabe doit être jugé en pleine action, y compris 
en ce qui concerne sa beauté. Dans de telles conditions, les 
yeux apparaîtront immenses sans nul besoin de maquillage ou 
de rasage parce que le cheval s’exprimera volontiers de luimême (et non pas contraint à une obéissance due à la peur du 
présentateur). La beauté sera alors en parfaite harmonie avec 
l’utilité. De plus, la liberté permettra aux juges d’apprécier 
le « canter » de chaque cheval, restituant à l’allure naturelle 
originaire du désert, son rôle central sans pour autant exclure 
le trot, toujours très apprécié par de nombreux spectateurs. 
L’épreuve en liberté est un événement populaire qui contribuera 
à capter à nouveau l’intérêt du public pour les concours de 
modèle et allures. Il faudra peut-être en affiner les règles pour 
la rendre plus attrayante pour les éleveurs mais ceci ne devrait 
pas être trop difficile. Certains propriétaires s’y opposeront sans 
doute neamoins. Pourquoi donc ? Un vrai « champion » devrait 
pouvoir se mettre en valeur « en liberté » vis-à-vis de ses pairs. 
Dans le cas contraire, il faut vraiment se demander ce que 
peut bien valoir ces « championnats » ?
AHW: Cela rendrait la présentation stationnaire 
devant le juge quasiment superflue.
Paraskevas: Il faut espérer que cela élimine aussi 
l’utilisation abusive du fouet, fréquemment employé dans 
le système actuel et qui, pour garantir l’obéissance, suscite 
la peur chez le cheval. Je recommande aussi l’installation 
de caméras de surveillance dans les zones d’échauffement 
et autour des boxes, lors des grands événements, pour 
détecter tout comportement incorrect envers les chevaux. 
Si l’on établissait une collecte à cet effet, elle recueillerait 
certainement de nombreuses donations. Tout présentateur, 
entraîneur ou propriétaire pris sur le fait devrait être banni 
à vie. Il se trouve qu’un certain nombre de professionnels 
sont toujours actifs alors qu’ils ont été reconnus coupables de 
comportements odieux. Seule la certitude d’une exclusion à 
vie sera, à l’avenir, une mesure dissuasive. 
AHW: Vous êtes assez radical au sujet de la nécessité 
de monter les chevaux. Est-ce que vous incluez 
4 b
PARASKEVAS b
ARAbiAn hoRSE woRld
Name of article: Paraskevas germaN moNth: may 2013 Page #: (4) for web DesigNer: mD 4 / 7l’équitation dans votre système ? Ou bien acceptez-vous 
l’apparente divergence entre le cheval de show et celui 
qui est monté.
Paraskevas: Ah, les « deux sortes d’Arabes » des écrits de 
Rosemary Archer et d’autres! Tout d’abord, je dois vous dire que 
j’ai la conviction que notre cheval est polyvalent. D’un autre 
cote, je m’insurge vivement contre l’idée que ces exigences sont 
mutuellement exclusives. En réalité, tout revient a un élevage 
correct. Ceux qui ne savent pas sélectionner à la fois pour la 
beauté et pour l’utilité se contentent trop souvent de développer 
certains critères aux dépens des autres. Une des questions les 
plus négligées de notre époque est celle de l’aptitude sous la 
selle du cheval arabe, ou plutôt son manque d’aptitude. Alors 
qu’il est vrai que de nombreux propriétaires qui ont acquis un 
cheval pour leur propre plaisir sont fiers de le monter, on ne 
peut en dire autant pour bon nombre d’éleveurs, pour lesquels 
l’apparence prime sur l’utilité. Ces derniers considèrent toujours 
le show comme l’épicentre de leur monde et on ne peut trop 
souligner à quel point cette divergence dans les critères de 
jugements entre le cheval arabe fonctionnel et celui des concours 
de beauté impacte négativement la race. Cela fait longtemps 
que je préconise d’élever le statut de l’équitation pratique au 
même rang que celui de la présentation en main au licou, avec 
pour toute réponse de la part de « l’industrie » que ce serait 
peu pratique et beaucoup trop cher. Même si ce point n’est pas 
négligeable, il est inconcevable d’accepter cela comme le dernier 
mot en la matière. 
AHW: Que feriez-vous alors ?
Paraskevas: En admettant qu’il serait peu pratique et trop 
coûteux de démontrer l’habileté sous la selle à chaque show dans 
un environnement compétitif, on devrait cependant pouvoir 
exiger de tout cheval de show d’âge adulte qui aurai l’ambition 
de parvenir au statut international des « top ten » qu’il démontre 
de manière irréfutable sa capacité de performance sous la 
selle. Dans leur propre intérêt, les organisations d’éleveurs 
devraient passer du simple « souhait » à « l’exigence » de voir 
les chevaux universellement testés sous la selle. Je lance ici un 
appel pour l’instauration d’une qualification obligatoire pour 
tout cheval d’âge adulte comme condition préalable pour 
accéder au concours des modèles et allures au licou. Je propose 
l’accomplissement d’un parcours de 50 miles. La course à plat 
pourrait également faire l’affaire. Après tout, les haras polonais 
engagent encore souvent la plupart de leurs jeunes chevaux dans 
les couses. Certaines disciplines qui exigent une performance et 
un entraînement rigoureux, comme le dressage ou le concours 
complet, pourraient également servir d’épreuves de qualification. 
Si je devais un présenter un de mes chevaux à un concours 
de modèle et allures dans un showring réformé, ce serait à la 
condition qu’il passe auparavant avec succès la ligne d’arrivée de 
la coupe Tevis. 
Les chevaux qui participeront aux concours de modèle 
et allures avec une qualification obtenue dans une discipline 
d’équitation devraient bénéficier de points de bonus par rapport 
à ceux qui ne font qu’agrémenter nos jardins ou qui se prélassent 
dans leurs boxes. D’après moi, les magnifiques chevaux qui 
prouvent qu’ils sont capables de ce qu’un cheval arabe est censé 
pouvoir faire seraient bien plus précieux que certains, bien 
moins méritants, et qui sont parfois couronnés a la présentation 
en main. Voyez un peu : il devront avoir un poitrail plus large, 
les os du canon plus courts, le dos plus court et plus fort, 
l’arrière-train considérablement plus correct et puissant.
AHW: Ce que vous suggérez est révolutionnaire et exige 
l’accord d’un bon nombre des parties concernées. Pensezvous de façon réaliste que les gens soient prêts à donner 
leur accord pour un tel changement ou pour quelque 
autre projet de cette envergure ?
Paraskevas: Je suis persuadé qu’il existe un consensus sur 
la nécessité d’une réforme. Des organismes issus de la base et 
qui regroupent de petits comme de plus grands éleveurs sont 
en train de mettre sur pied des structures parallèles. On voit 
de plus en plus de shows et de concours programmés sans le 
mandat des organisations qui en sont en principe chargées. 
C’est un signe d’une aliénation très nette de la part du public 
que ces shows ont pourtant pour but d’attirer. De nombreuses 
personnes déçues se sont tout simplement détournées de la 
race. Dans le même temps, les marchés sont à la dérive. Ironie 
du sort, le manque à gagner sur le marché des chevaux arabes 
pourrait bien être un bienfait déguisé en problème. Pour la 
première fois depuis longtemps, bon nombre de personnes qui, 
en d’autres circonstances, auraient défendu le statu quo sont en 
manque d’arguments aujourd’hui pour s’opposer à une réforme. 
Certaines personnalités parmi les plus puissantes au sein de 
l’industrie sont aujourd’hui aussi désireuses d’une réforme 
que les « petits » éleveurs de base. Sachons donc saisir cette 
opportunité tous ensemble: il est temps d’agir.
AHW: Les grandes organisations de shows, à commencer 
avec l’AHA aux États Unis et jusqu’à l’ECAHO, ont du 
mal à apporter des modifications même aux règles les plus 
simples. Comment pensez-vous rassembler les gens pour 
5 b
PARASKEVAS b
ARAbiAn hoRSE woRld
Name of article: Paraskevas germaN moNth: may 2013 Page #: (5) for web DesigNer: mD 5 / 7effectuer les changements massifs que vous proposez ?
Paraskevas: Seule une réforme de englobant une large 
base aura une chance de succès. Il est donc indispensable 
d’avoir l’approbation de tous les secteurs et de toutes les parties 
prenantes de la communauté du cheval arabe. L’adhésion 
générale n’aura lieu que lorsque les organisations que vous 
mentionnez auront réalisé que ces modifications sont dans 
leur intérêt. Imaginez, si vous le voulez bien, un symposium 
mondial des représentants de toutes les parties prenantes du 
cheval arabe dont l’objectif serait de passer de la « discussion » 
à la « mise en place » d’un programme de réformes pratiques, 
suivi de la publication d’une « liste de recommandations ». On 
devrait compter au nombre des participants des représentants 
importants des organisations du cheval arabe, des juges 
chevronnés, des éleveurs respectes choisis parmi les plus grands 
mais aussi les petits, des universitaires et des chercheurs, ainsi 
que des intellectuels. Ils devraient venir du plus 
grand nombre de zones géographiques possible et il 
est important qu’ils souscrivent tous au programme 
de réformes dans son ensemble, même si ce n’est 
qu’une vue à long terme.
AHW: Ceci est très ambitieux. Qui est-ce qui 
fixerait l’ordre du jour d’un tel symposium ?
Paraskevas: Il devrait être arrêté d’un commun 
accord, et à l’avance. Il ne peut être improvisé 
au cours de la conférence. Un tel symposium ne 
doit pas être le lieu de prononcer des discours ou 
d’exprimer des frustrations. Il est temps d’agir. 
Pour ma part, j’ai exposé mes idées mais de 
nombreux autres concepts circulent aussi. Le but du 
symposium serait de cristalliser les idées émises par 
les hommes et les femmes au jugement judicieux et 
réellement dévoués au cheval arabe. La conférence 
devra avoir un sponsor et être parrainée par des 
personnalités qui seront un moteur essentiel de son 
succès. Ensemble, ils établiront l’ordre du jour.
AHW: Dans l’optique d’un tel symposium et 
en supposant que les délégués réussissent à se 
mettre d’accord sur des recommandations en 
faveur de changements, quelles en seraient 
d’après vous les acquis? Des recommandations, 
cela n’engage pas les organisations. 
Paraskevas: Bien sûr. Les grandes organisations 
d’élevage ont des conseils d’administration qui 
devront voter sur toute décision de changement. On peut 
facilement imaginer que n’importe quel projet de changement 
puisse être bloqué par des obstacles bureaucratiques. Doit-on en 
conclure que l’exercice est futile ? Pas si l’on considère la force 
morale qu’aurait un tel rapport. Jamais aucun groupe d’experts 
aussi large n’a réussi à s’entendre sur un tel train de réformes. 
Imaginez l’impact qu’aurait la publication d’un document 
indiquant expressément des mesures novatrices dont le but serait 
de changer des pratiques peu désirables ; un document signé 
par des membres respectés de la fraternité d’entraîneurs, en plus 
du groupe d’experts indépendants. Je crois fermement que ces 
directives deviendront rapidement la norme de référence pour 
toute présentation et pour un entraînement correct, grâce à la 
pression de l’opinion publique. Avec de la vision, du courage, et 
la volonté de négocier de bonne foi pour sauvegarder l’avenir du 
cheval arabe, tout reste possible.
6 b
PARASKEVAS b
ARAbiAn hoRSE woRld
Name of article: Paraskevas germaN moNth: may 2013 Page #: (6) for web DesigNer: mD 6 / 7Jeunes juments des Paraskevas Arabians sous le cavalier dans le désert.
Originally published by Arabian Horse World · May 2013
T h e Pa r a s k e v a s A r a b i a n s 
of Egypt
Dahshur · Giza · Egypt
Email: author@philippeparaskevas.com
www.PhilippeParaskevas.com
7 b
PARASKEVAS b
ARAbiAn hoRSE woRld
Name of article: Paraskevas germaN moNth: may 2013 Page #: (7) for web DesigNer: mD 7 / 7
Revenir en haut Aller en bas
http://www.labradors.org
boboss



Messages : 47
Date d'inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Elevage et Excès   Lun 11 Nov - 15:01

bon, je lirai le pavé plus tard promis, là pas le temps les chevaux m'attendent!
le cheval arabe DE SHOW est une exception équestre, avec de belles dérives j'en conviens... j'ai en un au travail en ce moment avec des origines lignées show, et ce cheval travaille très bien, mais certains aspects de son comportement sont très surprenants... à voir si mes poneys arrivent à en faire un cheval!
les modifications extrêmes se retrouvent dans d'autres races, mais elles touchent surtout à la constitution des chevaux, sous prétexte d'aptitude à telle ou telle discipline, et si elles sont moins visibles à l'oeil, elles sont souvent bien plus néfastes aux chevaux concernés...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elevage et Excès   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elevage et Excès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elevage artémia
» Elevage de proies vivantes (daphnies, etc )
» Elevage de betta
» bricolage d'un filtre pour bac d'elevage (V2)
» Elevage en bretagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Éleveurs Rebelles :: L'élevage-
Sauter vers: